Pierre Neumann « Photographies et mots croisés »

  • Exposition

Infos pratiques

  • Date et heure
  • Lieu Galerie le Château d'Eau
  • Public Tout Public
Pierre Neumann « Photographies et mots croisés »

Exposition d'affiches de Pierre Neumann

Graphiste suisse, Pierre Neumann est, à sa manière, parfaitement inclassable. Il connait les images, leur pouvoir, la photographie et son histoire et il s’est brillamment livré à des exercices savants de production graphique qui savent intégrer la photographie en la respectant mais sans la fétichiser.

L’affiche, l’objet graphique de prédilection de Pierre Neumann

L’importance du graphisme en tant que création est encore, hélas, largement sous-estimée. En particulier dans le domaine de la mise en forme – et donc de la proposition de lecture et de compréhension – de la photographie. C’est vrai dans le domaine du livre comme dans celui des media imprimés ou en ligne, et encore davantage dans celui de l’affiche. Désormais la Galerie le Château d’Eau consacrera une exposition, à l’automne, à un graphiste. Le premier est Pierre Neumann.
Né en Australie de mère suisse et de père polonais, il s’est formé, dans les années soixante-dix, à l’Ecole cantonale des Beaux-Arts de Lausanne et a collaboré durant une brève période avec le grand graphiste suisse Werner Jeker.
S’il a mis en page nombre de livres et de catalogues, l’objet graphique de prédilection de Pierre Neumann reste l’affiche. Affiches pour des expositions, des institutions culturelles, des théâtres, il a toujours privilégié la collaboration au long terme aux interventions ponctuelles et a ainsi participé de façon significative à constituer l’identité visuelle de bien des lieux de culture.

Il entretient une relation bien particulière à la photographie, qu’il connait bien – et qu’il pratique en amateur éclairé – qu’il respecte sans la fétichiser. Il ne l’utilise jamais en « illustration » mais sait, en l’associant aux mots, créer en même temps un impact graphique, du sens, et une mystérieuse poésie qui tient au fait qu’il ne cherche pas à affirmer un discours unique. Il structure fortement – cela vient certainement tout autant des traditions des affichistes polonais que de la rigueur graphique et typographique suisse –, évite bavardages et fioritures mais laisse ouvertes les interprétations. Et ses lectures de la photographie, la façon dont il l’emploie parfois dans un apparent contre-pied par rapport au « sujet » abordé, sont à la fois des étonnements, des propositions d’emprunter des chemins détournés et une forme de liberté basée sur le plaisir de l’œil.
Pierre Neumann a publié en 2020 Déjà-vu / Still Life aux Editions Till Schaap de Berne, consacré à ses affiches et Images en couleur, chez le même éditeur, l’année suivante.

Christian Caujolle, Conseiller artistique

femme avec lunettes bleues avec mains levées sur la tête.
©Pierre Neumann – 2014
Structure métallique courbée avec tissu tendu qui repose sur un rocher
©Pierre Neumann – 1987
Affiche diptyque représentant J.Paul Sartres courbé marchant les bras dans le dos avec pour texte la nausée. et au dessus image d'incendie pixellisé.
©Pierre Neumann – 2007

Présentation de l’exposition

L’exposition réunit une trentaine d’affiches photographiques de grand format, présentées comme dans une scénographie de rue dans la Seconde galerie.

affiche noire et rouge avec inscriptions et portrait d'homme au milieu avec chapeau et cigarette
©Pierre Neumann – 1990

Une image, photographique pour aujourd’hui. La recevoir, la choisir ou la faire. Et puis quelques mots. Une phrase peut-être ? Guère plus. Imaginer une articulation, construire un «ensemble». S’espérer un peu musicien. Interprète ou compositeur. Aède ou poète rock. Présenter. Informer. Transmettre. Faire sens. Tel est l’objectif. Ainsi tu… communiqueras ? Une injonction qui sent un peu trop la naphtaline et la bonne intention. Entendre les rires de Topor ou de Jacques Lacan à cette simple évocation nous amuse encore. Préférer l’idée de murmures, de conversations, d’échanges. Cris et chuchotements. Se méfier des logos, des chartes graphiques, des stratégies, des concepts.Fuir les slogans et les acronymes. Pourquoi pas des joint-ventures tant qu’à faire ? Faire acte d’indépendance absolue tout en servant ce qui doit l’être. Une photographie mise en scène, des mots typographiés. Ou l’inverse ? Ne rien faire, et bien le faire. Des gestes simples. Rien de plus […].

Pierre Neumann

biographie de l’artiste

Né en 1951 à Adélaïde (Australie), il travaille et vit en Suisse. Diplômé de l’école cantonale des Beaux-Arts de Lausanne en 1978, il travaille dès 1980 comme graphiste indépendant pour de nombreuses institutions culturelles en Suisse et à l’étranger.

Il obtient de nombreux prix nationaux et internationaux dans le domaine de l’affiche et du livre et son travail fait l’objet d’articles parus dans la presse internationale

  • Idea Magazine, Tokyo, Japon,
  • Le Devoir, Montréal, Canada, Novum
  • Gebrauchsgraphik, Munich, Allemagne,
  • Nova Magazine, Paris, France,
  • Newwork Magazine, New York, Etats-Unis,
  • DPI Design, Taipei, Taiwan,
  • T Magazine, Séoul, Corée du Sud ainsi que de nombreux articles dans la presse quotidienne en Suisse.
  • 1993 UCLA Extension, Santa Monica, Los Angeles, Etats-Unis
  • 1997 Les formes de l’engagement Ethique, esthétique, politique XXVIIe Rencontres internationales
  • de la photographie Galerie Arena, Arles, France
  • Pierre Neumann 140 affiches culturelles, sociales, politiques Centre de Design de l’Université du Québec Montréal, Canada
  • 1999 Galerie DDD, Swiss Landscape?, Osaka, Japon
  • Pierre Neumann, un graphiste suisse, la Galerie Anatome, paris, France
  • 2000 60 carteles de Pierre Neumann Museo Jose Maria Velasco Toluca, Mexique
  • 2002 Carré, 140 Affiches de Pierre Neumann Carré Sainte-Anne Montpellier, France
  • 2008 «D’ailleurs….» Affiches et livres de Pierre Neumann, Espace Arlaud, Lausanne, Suisse

A voir aussi

Marion Gronier « We were never meant to survive »

Marion Gronier est une photographe française L’exposition présente 3 séries de visages de descendants des peuples qui fondèrent les États-Unis La série « We never meant to survive » est visible au rez-de-chaussée de la tour de la galerie Le Château d’Eau L’exposition est présentée en regard du travail sur la mémoire…