Une infime distance de Nicholas Nixon

Modifié le :

© Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Le regard de Nicholas Nixon est un regard sur le temps. Et au fil des années, c’est comme s’il s’était fait plus aigu, plus exigeant, proche du vertige.

Christian Caujolle, Conseiller artistique

Présentation du livre

Cette monographie parcourt l’œuvre du photographe américain, Nicholas Nixon, en proposant une vision transversale de son travail sous le prisme de l’intimité. Au cœur du livre sera présentée l’emblématique série des Brown Sisters, quatre soeurs qu’il photographie depuis plus de quarante-cinq ans, reproduite pour la première fois au complet dans une publication. Autour de ce corpus, différentes séries inédites se mélangent à des images plus emblématiques qui permettront de redécouvrir cet artiste prolifique : des paysages industriels à ses portraits de familles rurales du sud des États-Unis, en passant par la vie quotidienne de sa femme, à des plans très serrés de visages. L’ouvrage met en lumière la distance photographique particulière de Nixon en commençant par des vues lointaines jusqu’aux séries témoignant de l’infiniment proche. 

Si les images de Nixon révèlent quelque chose – y compris ses natures mortes, végétales ou non –, c’est le rapport qu’entretient la photographie avec la matière, et d’abord la matière humaine : loin de la repousser vers les rivages abstraits du type ou de l’essence, Nixon en célèbre la singularité personnelle. Et donc, en bon proustien, en relève également les marques évolutives de sa temporalité, tellement accélérées dans les processus de la maladie, de la déchéance corporelle. Ainsi va toute chair.

Gilles Mora, photographe et auteur
Portraits de personnes malades du sida par Nicholas Nixon

1/4

© Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Vues d'habitants sous les porches de Nicholas Nixon dans le livre une infime distance

2/4

© Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Vues de villes réalisées par Nicholas Nixon dans le livre une infime distance

3/4

© Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Vues de villes réalisées par Nicholas Nixon dans le livre une infime distance

4/4

© Une infime distance. Un ouvrage rétrospectif en français publié avec l’Atelier EXB en novembre 2021

Nicholas photographie la vie – et donc aussi parfois la mort – dans les yeux de tous ceux qui acceptent de s’abandonner totalement devant son objectif, comme ils se confieraient à un soignant. Rien ne lui est étranger de ce qui jalonne notre passage sur terre et tout se retrouve dans ses images : les nouveau-nés, les enfants, les caresses, les couples, les baisers, la douceur de la peau et les rides qui s’y creusent, les cheveux qui blanchissent, les questions, la joie, la maladie, l’extrême faiblesse, la tendresse, la grande vieillesse, la fin du combat, la paix.

Isabelle Darrigrand, collectionneuse

Caractéristiques Du livre

  • Textes de Christian Caujolle, Isabelle Darrigrand Gilles Mora, en français et en anglais
  • Relié, 23 x 28 cm
  • 168 pages
  • 124 photographies N&B de Nicholas Nixon